Skip to main content

Loverboys

Le truc des loverboys est toujours le même : Les auteurs feignent le grand amour, rendent les filles ou les jeunes femmes émotionnellement dépendantes et les poussent à se prostituer.

Le premier contact se fait très souvent via les réseaux sociaux et les sites de rencontres. Les loverboys recherchent sciemment des filles et des jeunes femmes manquant de confiance en soi ou ayant des problèmes à l'école ou dans leur famille. 

Ils font semblant d'avoir une vraie relation (amoureuse) avec leur victime pendant des semaines et des mois avant de les asservir totalement en veillant à ce que leurs victimes coupent tous les ponts avec leur famille et de leurs amis. Totalement isolées et n'ayant plus que le seul lien avec leur partenaire, les victimes sont souvent dans l'impossibilité de se soustraire à son contrôle. 

Die Umrisse eines Herzens bestehend aus einem Stacheldraht

Plus tard, les loverboys prêtent leurs victimes ou les forcent à se prostituer. Ils invoquent une impasse financière et font miroiter aux filles et jeunes femmes qu'ils veulent utiliser l'argent récolté pour construire un avenir commun. Il n'est pas rare que les auteurs de ces actes recourent à des drogues, à la violence physique et psychologique ou intimident leurs victimes pour les forcer à l'exploitation sexuelle. 

La méthode des loverboys est encore trop peu connue des jeunes. La vidéo explicative «  Dis non ! - à l'exploitation sexuelle et aux loverboys » vise à informer et à sensibiliser le public sur ce phénomène.

Trouver rapidement de l'aide
Les victimes, leurs proches, leurs amis et les autres parties intéressées trouveront de plus amples informations sur l'escroquerie à l'amour et les méthodes utilisées par les loverboys, sur les mesures de prévention et de protection contre la traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle, ainsi que sur les offres d'aide et de soutien aux jeunes filles et aux femmes sur le site web du ministère de l'Intérieur, des Municipalités, de la Construction et de l'Égalité.