Skip to main content

Accompagnement psychosocial en cours de procès

L'accompagnement psychosocial en cours de procès comprend la prise en charge par des professionnels, la fourniture d'informations et le soutien aux victimes dans le cadre des procédures pénales. Il est assuré avant, pendant et après l'audience principale et vise à réduire la charge émotionnelle individuelle des victimes. Les victimes et les témoins particulièrement vulnérables ont droit à ce soutien professionnel pendant la procédure pénale. Vous pouvez demander au tribunal, déjà au stade de l'enquête préliminaire, de désigner un accompagnant. Si le tribunal y donne une suite favorable, la victime n'a rien à payer car, dans ce cas, c'est le Trésor public qui en supporte le coût.

Psychosoziale Prozessbegleitung

Cet accompagnement est tout particulièrement important pour les mineurs victimes de crimes sexuels ou violents graves ou les autres victimes de crimes sexuels ou violents graves ne pouvant défendre leur intérêts de façon suffisamment adéquate ou ayant un besoin de protection particulier.

L'accompagnement psychosocial en cours de procès, tel que prévu par le Code de procédure pénale allemand, vise à offrir aux victimes un soutien émotionnel et psychologique afin de réduire autant que possible le stress pendant la procédure. L'accompagnement psychosocial en cours de procès complète les offres existantes d'aide et de conseil aux victimes et aux témoins. Elle n'est pas vouée à se substituer à l'aide juridique, la représentation légale, ni à une psychothérapie.
 
Important : L'accompagnement psychosocial peut être utilisé à tous les stades de l'enquête et de la procédure pénale.

 

Trouver rapidement de l'aide

Le site web du ministère de la Justice explique ce que signifie réellement l'accompagnement psychosocial en cours de procès et qui peut bénéficier de cette aide.
 
La recherche en ligne d'accompagnants psychosociaux est facilitée par la base de données du système judiciaire de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

« Vous n'êtes pas seul » est la devise d'une campagne lancée cette année par le ministère de la Justice de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. 

Pour les enfants, un livret a été spécialement élaboré pour leurs expliquer qu'ils ont droit à une aide par un accompagnant psychosocial au cours du procès.

Les personnes blessées ou lésées suite à un délit ou un crime peuvent également télécharger un dépliant informatif non exhaustif à leur intention.